Cloud computing

De l’« OpenStack Summit » à l’« Open Infrastructure Summit »…

De l’« OpenStack Summit » à l’« Open Infrastructure Summit »…

De l’« OpenStack Summit » à l’« Open Infrastructure Summit »…

Par Soufiene CHRAIGUI, Consultant DevOps & Cloud, Metanext

L’OpenStack Summit est l’occasion pour de nombreux intervenants de présenter leurs travaux (déploiement, supervision, administration, sécurité…), et aux membres de la communauté OpenStack de partager leur vision et leurs directions pour l’avenir du projet.

J’ai eu l’opportunité d’assister au dernier OpenStack Summit qui s’est déroulé à Berlin du 13 au 15 novembre 2018, et je souhaite partager avec vous mon retour sur cette magnifique expérience.

L’OpenStack Summit change de nom !

L’une des annonces les plus importantes, faite par Jonathan Bryce, le directeur exécutif de la fondation OpenStack, est le changement de nom de l’événement pour « Open Infrastructure Summit », effectif à partir du prochain Summit prévu à Denver fin avril 2019.

 

OpenStack Summit Berlin

Source : OpenStack Summit Berlin

 

Bryce explique que le nouveau nom reflète une politique visant à supporter d’autres projets d’infrastructures open source bien au-delà d’OpenStack et à garantir les avantages de l’open source durant toutes les étapes du cycle de vie d’une infrastructure. OpenStack est le projet idéal comme point de départ pour l’Open Infrastructure.

La fondation OpenStack ne compte pas changer de nom pour le moment.

 

OpenStack Summit Berlin

Source : OpenStack Summit Berlin

 

OpenStack Summit Berlin

Source : OpenStack Summit Berlin

 

Le Summit a également été l’occasion de présenter de façon plus complète deux projets pilotes introduits en 2018 : « Airship » et « StarlingX » (en plus de Zuul et Kata Containers, déjà présentés au Summit Vancouver 2018), ainsi que la mise en œuvre d’un nouveau cadre de gouvernance dans la fondation OpenStack.

La vidéo de la session d’annonce est disponible ici.

Ce nouveau cadre, approuvé par la communauté, vise à faciliter l’intégration de projets pilotes, annexes à OpenStack, en apportant un ensemble de ressources partagées et en facilitant la collaboration inter-projets. Il été élaboré pour aider les projets à atteindre le stade de projets Confirmés.

Pour plus de détails voir l’article de la Fondation ici.

Le projet « Airship »

 Il s’agit d’une initiative d’AT&T qui vise à déployer à très grande échelle et de façon automatisée et déclarative une infrastructure Cloud conteneurisée.

Airship est une collection d’outils open source à couplage faible permettant de gérer un déploiement complet allant du baremetal (utilisant MaaS, et bientôt Ironic) à l’orchestration de conteneurs (Kubernetes) et de packages Helm.

Le projet porte actuellement son attention sur le déploiement d’OpenStack sur Kubernetes, via l’intégration du projet OpenStack « OpenStack-Helm »

L’ensemble de l’environnement déployé par Airship est décrit dans des fichiers Yaml.

 

OpenStack Summit Berlin

Source : OpenStack Summit Berlin

 

Les sous-projets d’Airship sont :

  • Armada - Un orchestrateur pour déployer et mettre à jour une collection de diagrammes de Helm.
  • Berth - Un mécanisme léger pour la gestion des VMs au-dessus de Kubernetes via Helm.
  • Deckhand - Un service de gestion de la configuration avec des fonctionnalités pour la gestion de configurations de large cluster.
  • Diving Bell - Une solution légère pour la gestion de la configuration du bare metal.
  • Drydock - Un système de provisioning déclaratif conçu initialement pour exploiter MaaS pour le déploiement sur bare metal.
  • Pegleg - Un outil pour organiser la configuration de plusieurs déploiements Airship.
  • Promenade - Un système de déploiement pour Kubernetes résilient et auto-hébergé
  • Shipyard - Un orchestrateur du cycle de vie du cluster pour Airship.

Quelques ressources clés pour mieux appréhender le projet Airship :

  • La vidéo d’introduction du projet est disponible  ici.
  • Un atelier de déploiement Armada et OpenStack Helm est disponible ici.

Vous trouverez ici la vidéo de la vue d’ensemble du sous-projet Dechand et de son rôle au seiin d'’Airship.

Et enfin, pour les geeks, tous les ressources du projet Airship (sous-projets, code source, mailing list, …) sont disponibles sur le site https://wiki.openstack.org/wiki/Airship. Pour vous lancer, Airship propose un outil permettant de déployer Airship dans une « simple » VM Ubuntu.

Le projet Airship est attendu dans sa première version RC 1.0 en 2019.

Le projet « StarlingX »

StarlingX est le projet pilote de l’OpenStack Foundation pour l’Edge Computing annoncé pendant le summit de Vancouver 2018.

StralingX est issu de la contribution de Wind River pour l’association des composants coeurs d’OpenStack pour la couche infrastructure avec des outils du projet open source Akriano, soutenu pat AT&T et Intel.

L’objectif est d’apporter des services de gestion de la configuration, de l’hébergement, des services et des applications en haute disponibilité, tout en assurant une qualité de service, principalement pour des cas d’usage de l’Edge Computing. L’idée est de fournir un moyen de consommer l’infrastructure de manière flexible dans l’Edge Computing, à travers la simplification des déploiements et de la gestion.

 

OpenStack Summit Berlin

Source : OpenStack Summit Berlin

 

StarlingX s’appuie sur plusieurs projets open source ; OpenStack, Collectd, QEMU, Open Vswitch, Kubernetes, et autres.

 

OpenStack Summit Berlin

Source : OpenStack Summit Berlin

 

Autre particularité de StarlingX : il appartient à un projet plus vaste qui n’est pas hébergé par l’OpenStack Foundation : le projet Akraino Edge Stack… de la Linux Foundation (soutenu par AT&T et Intel).

Le code de StarlingX sera d’ailleurs versé à ce projet. Akraino a aussi pour vocation de proposer une pile logicielle pour l’Edge Computing. Mais sa portée est bien plus vaste puisque son rôle est de proposer des architectures de références (hardware, infrastructure, services et middleware) pour différentes plateformes et différents secteurs industriels. StarlingX constitue donc l’architecture de référence pour OpenStack d'Akraino.

Pour en savoir, voici les liens vers les sessions dédiées au projet StarlingX.

Introduction à starlingx ici.

  • StarlingX project onboarding ici.
  • Workshop : StarlingX CI from zero to zuul ici.
  • StarlingX project update ici.
  • StarlingX Enhancements for edge networking ici.
  • Comparison between open edge projects ici.

Et une nouvelle fois, pour les geeks, vous pouvez retrouver tous les ressources du projets (sous-projets, code source, mailing list, …) sur le site https://wiki.openstack.org/wiki/StarlingX.

2019 : à la conquête de nouveaux territoires !

En novembre 2017, lors de l’OpenStack Summit de Sydney, la fondation OpenStack a décidé d’orienter sa stratégie vers l’intégration de projets annexes, ce qui s’est concrétisé 2 mois plus tard par l’intégration du projet kata container en décembre 2017.

La fondation a continué sur cette lancée avec l’annonce du projet CI/CD Zuul lors du Summit de Vancouver en mai 2018.

Au travers de ce qui est devenu « l’Open Infrastructure Summit », de nouveaux horizons s’ouvrent maintenant pour l’année 2019, avec notamment la volonté, exprimée par Jonathan Bryce, d’explorer les domaines de l’intelligence artificielle et du Machine Learning.

Les articles similaires

Retrouvez-nous sur