Cloud computing
Tout savoir sur VMC on AWS !
Cloud Hybride, VMC on AWS et VMware

Vers le Cloud Hybride avec VMC on AWS, ou comment bénéficier du meilleur des deux mondes !

Par Tristan Monroe, dirigeant et fondateur de METANEXT, Conseil et Solutions en Infrastructures IT de nouvelle génération.

Metanext a eu le privilège de participer au VMware Partner Leadership Summit 2019 qui se tenait à San Diego du 1er au 4 avril 2019. Cet évènement, rassemblant uniquement les partenaires identifiés comme stratégiques par VMware, nous a permis de partager la vision de la firme sur le futur de l’IT.

 

VMware, un acteur global de l’infrastructure et des applications « modernes »

VMware adresse les marchés mondiaux colossaux : l’infrastructure Cloud, le poste de travail, les réseaux (SDN et SD-WAN), les Telcos, les développeurs d’application en mode « microservices », et prépare les building blocks des infrastructures sous-jacentes nécessaires à la Blockchain.

VMware a bien compris le nouveau paradigme des applications qui doivent s’exécuter dans les environnements multi-cloud et dispose des briques de middleware (PKS et Heptio) permettant une intégration de Micro-Services et du FaaS (Function as a Service).

 

VMC on AWS :  Le meilleur des deux mondes VMware & AWS en mode hybride.

Parmi les nombreuses offres produits et services de l’éditeur leader de solutions d’infrastructure, l’offre « VMC on AWS » s’est distinguée par la valeur immédiate qu’elle apporte à qui envisage de rationaliser son parc de Datacenters grâce au Cloud public, sans pour autant avoir à endosser l’énorme charge de redéveloppement de son parc applicatif.

 

Le « Lift-and-Shift » naturel, sans compromis

L’offre de service, vendue en mode Saas, permet de transférer directement les socles applicatifs qui s’exécutent sur les plateformes On-Premise virtualisées VMware vers une nouvelle infrastructure dédiée AWS utilisant le socle SDDC de VMware (vSphere, vSAN, NSX).

Ce type d’opération s’apparente à une opération dite de « Lift and shift » naturelle, évitant une transformation lourde des applications et permettant de mener une politique de type « cloud first » très rapidement.